Les premiers déplacements à 4 pattes : Pensez sécurité

Spotlight
Les premiers déplacements à 4 pattes : Pensez sécurité
Conseils

Les parents naissent en même temps que leurs enfants. Cela s’apprend donc de devenir parent : on s’inquiète et l’on comprend très rapidement que tout peut arriver sans un minimum de précautions. Ce chapitre est destiné à vous sensibiliser et répondre à une question fondamentale : comment protéger nos enfants de l’accident, comment diminuer au maximum les situations dangereuses ?

Protéger un enfant ne veut pas dire le surprotéger

Il est bien connu qu’un petit « couvé » sera plus vulnérable par la suite car il n’aura pas acquis l’expérience indispensable pour apprécier les risques de ses escapades. La petite bosse fait partie de l’apprentissage. Partant du principe qu’un parent averti en vaut deux, voici un aperçu des dangers que recèle une maison et les moyens pour les éviter.

La prévention dans la maison

Portes, fenêtres, escaliers…les barrières et filets de protection
Tant que votre enfant ne parvient pas à descendre les escaliers une marche à la fois en se tenant à la rampe, placez des barrières de protection en haut en en bas de l’escalier.
Si les barreaux de la rampe sont suffisamment espacés pour que votre bambin puisse y coincer sa tête, placez un filet de protection.
Équipez les fenêtres qui se trouvent à l’étage de loquets de sûreté.
Ne placez pas de meuble devant une fenêtre : votre petit alpiniste se ferait un plaisir de l’escalader pour l’ouvrir.
N’oubliez pas enfin d’appliquer une pellicule de sécurité sur les grandes surfaces vitrées comme une porte ou une baie vitrée contre laquelle votre enfant pourrait se heurter.

La prévention dans la salle de bain

Même en présence d’un adulte, l’enfant y court des dangers. La salle de bain est, avec la cuisine, la pièce la plus dangereuse.

Les circuits électriques

Aucune prise ne doit être fixée à moins de 1,50 m des points d’eau (baignoire, lavabo). Ne laissez jamais aucun appareil électrique dans la salle de bain (chauffage d’appoint, sèche-cheveux …) et ne les utilisez jamais lorsque l’enfant s’y trouve.

L’eau

À partir de 45°C, elle occasionne des brûlures sévères. Si votre salle de bain est équipée d’un réservoir d’eau chaude, faites-y poser un mitigeur thermostatique. C’est une sorte de mélangeur d’eau chaude et froide. Une butée de sécurité évite de dépasser la température souhaitée. Lorsque votre bambin est dans l’eau, ajoutez toujours l’eau froide avant l’eau chaude et ne dépassez pas une hauteur de 15 cm.

La baignoire

Posez un tapis antidérapant sur le fond. Ne laissez jamais votre enfant seul dans son bain, même s’il n’a pas peur de l’eau. Il peut glisser et se cogner. Il peut aussi vouloir en sortir seul et le carrelage est impitoyable !

L’armoire à pharmacie

Installez-la en hauteur et vérifiez son système de fermeture. Ne la placez pas au-dessus des toilettes, votre enfant pourrait l’atteindre en grimpant.

Prudence avec les médicaments

« Mon fils de 9 mois vient d’avaler les antibiotiques de son grand-frère. Je ne sais pas quelle quantité. Que dois-je faire ? » Comment un enfant ne confondrait-il pas ces petits comprimés colorés avec des bonbons ?
Nombre de parents laissent en effet traîner des médicaments qu’ils jugent eux inoffensifs : tranquillisants, contraceptifs, antalgiques (comme l’aspirine). Rangez-les précieusement dans une armoire à pharmacie fermée à clé et hors de portée de votre petit. Cette mésaventure peut nous arriver à tous. Un seul recours, téléphonez au n° d’appel gratuit :

Centre Antipoisons
Tél. : 070 245 245

La prévention dans la cuisine

Lieu de grande activité, la cuisine présente de nombreux dangers et suppose donc qu’un enfant en aucun cas ne doit y rester seul.

La cuisinière

Tournez les manches des poêlons et casseroles vers l’intérieur du réchaud ou munissez-vous d’une barrière de cuisinière réglable, facile à installer et enlever pour le nettoyage. Une autre précaution à prendre avec les brûleurs à gaz : ne vous servez jamais des feux de devant lorsqu’un enfant est dans la cuisine, les flammes pouvant lécher ses cheveux et même ses vêtements.

Ne laissez pas traîner les fils des appareils électriques que votre petit pourrait s’empresser de tirer.
Débranchez aussi les appareils non utilisés pour que votre bambin ne risque pas de les mettre en marche accidentellement.
Installez si possible le four en hauteur, c’est plus pratique pour vous et surtout inaccessible aux enfants.
Installez des loquets de sécurité sur tous les placards et tiroirs où vous rangez des objets ou produits d’entretien dangereux.
Ne transvasez jamais un produit ménager dans un récipient banal comme un pot de confiture, une simple bouteille en plastique.
Soyez vigilants lors de l’utilisation de produits toxiques notamment ceux utilisés lors de l’entretien des plantes d’appartement et n’oubliez jamais de les ranger immédiatement après usage.
Ne laissez pas traîner par terre une écuelle de nourriture pour votre chien ou votre chat à moitié vide, les enfants adorent cela !
Si votre enfant reste avec vous dans la cuisine, aménagez-lui un petit coin spécial pour qu’il puisse jouer en toute sécurité. Le parc est idéal dans cette situation.
Evitez les nappes car il risque de la tirer et d’attraper sur lui toute la table du petit déjeuner.

Conduite à tenir en cas d’intoxication

Téléphonez immédiatement au Centre Antipoisons au 070 245 245 où les premiers soins à donner vous seront dictés par un médecin. Essayez d’identifier les médicaments ou produits avalés par l’enfant et tentez d’estimer la quantité ingérée. Ces précisions leur seront utiles.
En règle générale, il est imprudent de faire vomir votre petit, surtout s’il est somnolent. Ne lui faites rien boire et surtout pas de lait. En guise de prévention, téléchargez leur brochure en cliquant ici.

Les risques de brûlures sont nombreux dans une cuisine

La plupart sont le fait de projection de liquide : eau bouillante, huile de friture, soupe et café…, soit au moment de la manipulation, soit parce que votre bébé s’est approché de la source de chaleur. Viennent ensuite les solides brûlants : four, plaques électriques, fer à repasser, chauffage d’appoint…

Conduite à tenir

Lorsque la brûlure est peu étendue et superficielle, nettoyez la peau avec de l’eau froide. Désinfectez la plaie avec un antiseptique. Protégez éventuellement avec une compresse stérile et n’hésitez pas à consulter votre médecin. Attention, ne percez jamais une cloque, elle protège le derme de l’infection.
Si la brûlure vous semble étendue et profonde, amenez d’urgence votre bébé à l’hôpital sans tenter de désinfecter ni d’enlever les vêtements. Enveloppez-le dans un drap propre pour éviter ainsi le contact avec l’air et les microbes.

La prévention dans la chambre du bébé

Votre petit passant une grande partie de sa journée au lit, il nous semble important de vous rappeler quelques conseils de sécurité concernant le choix du lit et de sa literie. Combien d’enfants ne se sont-ils pas retrouvés la tête coincée entre des barreaux trop étroits ?

Voici quelques recommandations :

  • achetez un lit dont les barreaux sont distants de 4,5 à 6,5cm ;
  • le fond du lit doit être plat et dur et veillez à ce qu’aucune ouverture ne puisse permettre au bébé d’y coincer un membre ;
  • si ce lit a des roulettes, il faut pouvoir les bloquer ;
  • attacher un enfant dans son lit est tout à fait déconseillé. Il peut s’empêtrer dans ses liens. Par contre, si votre petit démon ne pense qu’à sortir de son lit au prix d’acrobaties périlleuses, placez au-dessus de son lit un filet de sécurité mais évitez alors les pyjamas ou chemises de nuit à boutons ;
  • à proscrire : les oreillers qui peuvent provoquer l’étouffement de votre bébé ;
  • ne placez jamais d’éléments chauffants près du lit. Certains tissus risqueraient de s’enflammer.

La Croix-Rouge propose des cours de secourisme, simples, ouverts à tous, dont une formation fort utile de réanimation pédiatrique dont l’objectif est d’éviter la panique lorsque bébé s’obstrue ou semble inanimé.
Il s’agit d’un cours pratique de 3 h, accessible aux parents et aux responsables de la petite enfance.
Pour tout renseignement, contactez la Croix Rouge dans votre région, ou rendez-vous sur le site : www.croix-rouge.be


Dans le même thème

Conseils
Les soins du cordon ombilical

Les soins du cordon ombilical

Conseils
Préparer le trousseau de bébé

Préparer le trousseau de bébé

Conseils
J’y vais, j’y vais pas ? Quand partir pour la maternité ?

J’y vais, j’y vais pas ? Quand partir pour la maternité ?