L’arrivée à la maternité en toute sérénité

Spotlight
L’arrivée à la maternité en toute sérénité
Conseils

Bébé a donné le top départ. On est prête (si si, on vous le dit), on souffle un grand coup et tout va bien se passer.

Pour commencer, qui prévenir ?

Votre partenaire s’il est absent.
La sage-femme qui vous a préparée.
Votre entourage si besoin de s’occuper des autres enfants.
Votre médecin et votre kiné seront prévenus par la sage-femme de la salle d’accouchement sauf si votre médecin en a convenu autrement avec vous.

On attrape ses valises et c’est parti !

Valises prêtes pour vous et bébé. Il n’y a plus qu’à se diriger vers la maternité.

L’arrivée à la maternité

Dès que vous poussez la porte, la sage-femme vous met en confiance. Elle vous installe dans une salle pour vous examiner une première fois et faire ainsi le bilan de l’état d’avancement de votre travail :

  • Prise de tension, de température et de pouls,
  • Palpation de votre ventre pour apprécier la position du bébé,
  • Écoute du cœur du petit,
  • Touché vaginal pour vérifier l’ouverture du col, l’état de la poche des eaux (rompue ou non), la présentation et l’engagement du bébé dans le bassin.
  • Contrôle de vos urines.

En fonction des résultats, il se peut qu’elle vous laisse repartir chez vous. Fausse alerte.

Sinon, elle vous admet définitivement en salle de travail et met en route la suite des opérations.
N’hésitez pas à lui faire part de toutes vos questions et de vos angoisses. Elle a bien sûr un rôle technique important en supervisant la bonne marche des opérations, mais elle est également indispensable sur le plan psychologique car elle vous accompagne, vous soutient et vous conseille tout au long de cette aventure.
C’est elle qui fera le lien entre vous, le médecin et votre kiné et qui contactera chacun en temps utile.

Vous êtes en salle de travail

Les sages-femmes vont procéder à quelques gestes de routine plus ou moins agréables pour vous. Autant savoir !
Vous devez vous déshabiller et ne garder que la chemise d’accouchement.
En général, on vous rase la région de la vulve pour faciliter les soins et le travail du médecin.
On vous fait un lavement qui évitera les petits inconvénients au moment des fortes poussées.
On vous met sous monitoring. De quoi s’agit-il ? La sage-femme pose sur votre ventre une sorte de ceinture avec des capteurs qui vont surveiller et enregistrer en continu l’intensité de vos contractions et le rythme du cœur de votre bébé pour s’assurer que tout se passe bien pour lui.

Vous êtes prêtes, bébé s’impatiente et ce n’est pas le seul.
On croit en vous, vous allez y arriver comme beaucoup d’autre femmes avant vous. Allez, on respire et on pousse…


Dans le même thème

Conseils
Mon bébé est né

Mon bébé est né

Conseils
Les méthodes de préparation à l’accouchement

Les méthodes de préparation à l’accouchement

Conseils
Les soins du cordon ombilical

Les soins du cordon ombilical